Le Master GPMF

 

La formation universitaire est indissociable de la recherche. C’est dans cet esprit que la formation en gestion de patrimoine a pris corps au sein d’un laboratoire fondé en 1986 par le Doyen Jean Aulagnier : le Centre d’Études et de Recherches en Gestion de l’Épargne et du Patrimoine (CERGEP). Intégré désormais au Centre de Recherche en Sciences de Gestion (CRSG), ce laboratoire a jeté les bases d’une approche globale et novatrice du patrimoine et de sa gestion.

Véritable précurseur, ce laboratoire a investi tous les champs disciplinaires de la gestion de patrimoine : économie, droit fiscalité, finances, psychologie… pour offrir un nouveau diplôme : le DESS « Gestion de Patrimoine » devenu Master Option « Gestion de Patrimoine » à l’automne 2004.

Si cette formation est considérée comme l'une des références au plan national, elle le doit à la qualité de son équipe pédagogique qui réunit enseignants universitaires et experts professionnels. Une trentaine de personnes se partagent la  responsabilité d'un enseignement dont le contenu, à la fois théorique et pratique, est constamment actualisé afin de permettre une intégration rapide et réussie des étudiants. De plus, tous les acteurs du secteur de la gestion de patrimoine, les institutionnels, les cabinets indépendants, les notaires, les experts comptables..., sont étroitement associés à la formation et accueillent régulièrement les étudiants pour un stage de 3 à 6 mois. Enfin, dans le cadre spécialisé de la formation continue, 450 à 500 stagiaires viennent, chaque année, parfaire leurs connaissances en gestion de patrimoine afin d'obtenir le diplôme d'études supérieures délivré par l'Université d'Auvergne.

Initialement composante de la gestion de patrimoine, la gestion de portefeuille a pris au fil des ans son autonomie pour des raisons de champ disciplinaire (essor de la finance de marché au sein des universités), et pour des raisons de métier (développement des sociétés d'asset management et des cellules de gestion privée au sein des groupes bancaires). Pour former ces professionnels de haut niveau demandés par le marché, la Faculté a créé en 1997 le DESS "Gestion des Produits et Marchés Financiers", devenu Master Option "Marchés Financiers", et lui a attribué des moyens pédagogiques importants, dont une salle de marché équipée de terminaux Reuters. Cette volonté de professionnalisation accrue a permis au diplôme d'obtenir rapidement une reconnaissance nationale.
A la rentrée universitaire 2004/2005, lors de la mise en place de la réforme L M D, c'est tout naturellement que les deux formations ont été à nouveau réunies dans une même spécialité intitulée "Gestion de Patrimoine et Marchés Financiers".